Accueil

NOTRE VISION

Nous voyons JVE Côte d’Ivoire comme une association bien organisée dont la structuration a permis une représentation sur l’étendu du territoire national et ayant des membres volontaires, dynamiques et bien formés, qui travaillent à ce qu’elle demeure une référence

Agroécologie

« L’agroécologie et le développement des coopératives agricoles : une stratégie pour nourrir les populations et lutter contre les changements climatiques. ». Pour JVE-CI, la promotion de l’agroécologie paysanne est une solution vraie vis-à-vis des dégâts causés par l’agriculture intensive et industrielle. Le retour aux pratiques agricoles ancestrales et historique de nos paysans est pour nous une nécessité.

Genre et Développement rural

Nous sommes déterminés à maintenir nos efforts et à travailler encore davantage à l’autonomisation des femmes et des communautés rurale et à les aider à connaître leurs droits.

Changement climatique

L'urgence climatique nous témoigne que nous devons passer à l'action pour la survie de notre humanité. JVE fait des changements climatiques l'un de ses leviers principaux pour le changement de paradigme et la transition vers un monde plus vert.

Justice Sociale

Les droits des communautés sont pour la plupart du temps bafoués. De plus, les communautés sont rarement consultées lors des projets de développement dans leur zone même si ceux-ci les impacteront de façon positive ou non. JVE se concentre sur l'accompagnement et le soutient des communautés rurales pour un monde plus juste.

DEVENIR VOLONTAIRE

Rejoignez-nous en tant que volontaires. contactez nous pour travailler avec nous afin que nous puissions d'avantage contribuer à avoir un monde meilleur.

ATELIER COMMUNAUTAIRE SUR LE DROIT DE DIRE NON AUX ENERGIES FOSSILES
26 Juil 2022

ATELIER COMMUNAUTAIRE SUR LE DROIT DE DIRE NON AUX ENERGIES FOSSILES

Les Leaders des ONG et des communautés de la ville de San Pedro disent Non aux énergies fossiles et proposent les énergies renouvelables Ce mardi 26 Juillet 2022, une délégation de JVE côte d'ivoire conduite par le responsable de la justice sociale, NAHOUNOU Daleba a eu une séance de travail avec les leaders des ONG, ...

RESPECT DES DROITS HUMAINS – ACCAPAREMMENT DES TERRES
22 Juin 2022

RESPECT DES DROITS HUMAINS – ACCAPAREMMENT DES TERRES

Ce mercredi 22 juin, une délégation de communautés de Côte d’Ivoire, du Ghana et du Nigeria, accompagnée d’ONG locales et belges, s’est rendue devant le siège de SIAT-Group à Bruxelles. La délégation a remis une lettre aux autorités de l’entreprise belge pour dénoncer l’accaparement de leurs terres et la violation de leurs droits. Elle exige …

Rencontre d’échange entre les responsables d’Amnesty International et JVE CÔTE D’IVOIRE.
17 Mar 2022

Rencontre d’échange entre les responsables d’Amnesty International et JVE CÔTE D’IVOIRE.

Séance de Travail au siège d’Amnesty International aujourd’hui entre les responsables d’Amnesty International et JVE CÔTE D’IVOIRE. Dans le cadre de leur collaboration sur les thématiques du climat et de la justice sociale, le Directeur exécutif d’Amnesty, monsieur kokou Delmas Hervé et son collaborateur Kangoye ont échangé avec Monsieur Nahounou DALEBA, responsable de la justice sociale à jve CÔTE, Harisson Anoh, chargé de projet climatique, Kady soumahoro, vice coordonnatrice …

POURQUOI CES PLUIES ANORMALES EN FEVRIER ? 😥
24 Fév 2022

POURQUOI CES PLUIES ANORMALES EN FEVRIER ? 😥

Ces derniers jours, l’on assiste à de fortes pluies diluviennes sur le district d’Abidjan. Ces pluies créent des inondations dans certaines communes. https://fb.watch/bcS9iCZ5fz/ En dépit des fréquences (rythmes) des précipitations, de fortes pluies s’observent même en grande saison sèche. Celle-ci part de Novembre à Mars mais en cette année, les 1ères pluies sont observées un …

22 Mar 2021

Evitons le gaspillage

Faire du régime est un luxe que les pauvres ne connaissent pas… Avoir accès à l’eau potable et à l’assainissement est un privilège que beaucoup d’Africains ne connaissent pas encore. Dans une étude effectuée sur 54 pays à revenu faible ou intermédiaire, 38% n’ont pas de point d’eau amélioré, et 35% n’ont pas d’eau et …